En 2019

Hiver : la mise en place

De longues tiges de bambous récupérées et installées comme tuteurs, en attendant des poteaux plus solides et plus pérennes. Des cordes en coco tiennent ensemble la structure.

Une centaine de rhizomes sont dédoublonnés et plantés en pots avant d’être mis en terre en printemps.

Printemps : l’entretien

Les nouveaux plants sont mis en terre et les rangées sont désherbées à la main.

Du fumier provenant de la culture genevoise de champignons est acheminé jusqu’au champ et répartis sur l’ensemble de la houblonnière comme paillage et fertilisant 100% naturel.

Été: le houblon pousse

Un bac et une structure ainsi que des gouttières ont été récupérées pour collecter l’eau de pluie. Christian arrose la houblonnière deux à trois fois par semaine.

Le film

Un film amateur est réalisé dans la houblonnière pour montrer tout ce qui peut être accomplis avec la récupération, le travail manuel et la force humaine et surtout la convivialité. Visionnage sur la page “En images”.

Automne : la récolte

Une équipe d’une trentaine de bénévoles s’est relayée durant trois jours à la houblonnière et a récolté onze kilos de houblon.

C’est le résultat des sept rangées de houblon, mais surtout d’une qui a produit plus que les autres car elle est arrivée à maturité.

L’an prochain, d’autres rangées devraient elles aussi arriver à maturité.